• Accueil
  • > Recherche : 13 dble indochine

Résultats de votre recherche

Le 2e régiment étranger de génie (2e REG)

Posté par administrateur le 2 février 2012

Le 2e régiment étranger de génie (2e REG) est le régiment de génie combat de la 27e brigade d’infanterie de montagne. Il a été créé en 1999. Il est un des héritiers des dix-huit formations du génie de la Légion étrangère en Indochine et participe à la conservation du patrimoine indochinois du 5e REI, le « régiment du Tonkin ». Il fait partie des unités de génie militaire de l’armée française.

Le 2e régiment étranger de génie (2e REG)  dans Troupe d'élite reg1-150x150

Il est stationné, depuis sa création, au quartier Maréchal Koënig, basé sur le plateau d’Albion, sur la commune de Saint-Christol (Vaucluse), à l’emplacement de l’ancienne base des missiles nucléaires stratégiques (Base aérienne 200 Apt-Saint-Christol).

 defile dans Troupe d'élite

Ses missions au sein de la 27e BIM sont l’appui à la mobilité (déminage, ouverture de passages, etc.), à la contre-mobilité (interdiction d’itinéraires, etc.) et au déploiement des unités de combat. La particularité de la brigade de montagne impose d’adapter les techniques à ce milieu exigeant et spécifique. Par ailleurs, le 2e REG expérimente la coopération interarmes au plus bas échelon afin d’apporter les savoir-faire du génie au contact, notamment dans le cadre du combat urbain.

 

Depuis sa création en 1999, il est présent sur lesthéâtres d’opérations extérieurs :

    Djibouti au sein de la 13e DBLE

   Afghanistan

    République de Côte d’Ivoire

    Guyane au sein du 3e REI

    dans les Balkans Bosnie, Kosovo

    Martinique

    Liban avec l’opération Baliste décidée par le président de la République, Jacques Chirac, au mois de juillet 2006. Suite aux bombardements israéliens des ponts du sud Liban, il fallait un régiment de génie combat disponible pour intervenir rapidement et efficacement dans la reconstruction des ponts à partir des vieux pont Bailey dont la conception remonte à la Seconde Guerre mondiale. Cette intervention très peu médiatisé du fait de la période estivale a permis de consolider le caractère opérationnel en matière d’intervention du génie Légion et du 2eREG en particulier.

Il a aussi servi en métropole, alors qu’il était à peine créé, dans le cadre du Plan Orsec, en fin d’année 1999, suite à la tempête qui avait dévastée une partie de l’Europe.

111114163055470_39_000_apx_470_

Le régiment intervient aussi régulièrement dans des opérations de sécurité intérieure : Plan SATER (protection des dépôts avant la mise en place de l’euro, en 2001 à Digne-les-Bains) et Plan Vigipirate.

Organisation

Le 2e Régiment étranger de génie est composé de 6 compagnies totalisant un effectif de 920 hommes.

    La CCL ou compagnie de commandement et de logistique, regroupe tous les services projetables, nécessaire au commandement du régiment en opérations (transmissions, bureau opération, infirmiers, section transport, maintenance, etc.). Cette compagnie comprend aussi la cellule GRIN (groupe régional d’intervention nedex) spécialisée dans la détection et la neutralisation des pièges et explosifs, le DINOPS (détachement d’intervention nautique
opérationnel) constitué des plongeurs spécialisés dans l’action offensive au sein du régiment et, double spécialité oblige, le GRH 2 ; le groupe de
recherche humaine est spécialisé dans l’acquisition du renseignement opérationnel.

    La CAS ou compagnie d’administration et de soutien. Elle regroupe tous les services non projetables du régiment (services administratifs, casernement, restauration, etc.). Elle a en outre pour mission de former les jeunes légionnaires issus de l’instruction aux spécialités génie combat. Elle dispose en plus de la section de pionniers de Canjuers. Cette section, détachée au profit du groupement de camp de Canjuers participe à la remise en état et à l’entretien des infrastructures et des pistes du plus grand camp militaire d’Europe. Par ailleurs, la CAS arme le chalet du régiment à Valloire qui permet aux unités de
venir s’aguerrir au milieu montagnard régulièrement.

 

    3 compagnies de génie de combat constituées chacune d’une section de commandement, d’une section d’appui et de 3 sections de génie de combat. Ces
unités sont normalement engagées au côté des régiments de combat de la 27e BIM pour les appuyer dans leurs missions.

    La CA ou compagnie d’appuis. Elle regroupe les moyens spécialisés du régiment, dont les moyens d’aide au franchissement. Elle est constituée de 6 sections : la section commandement, la section organisation du terrain, la section d’aide au déploiement, la section obstacles, la section MLF (moyens légers de franchissement) et la section équipement montagne. Cette dernière, unique au sein de l’armée de terre, allie parfaitement le génie et la montagne (mise en place de téléphérique, déneigement des itinéraires, déclenchement d’avalanches, etc.).

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Troupe d'élite | Pas de Commentaires »

 

Christ Gloire des Nations |
Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...