POEME INDOCHINE

Posté par administrateur le 30 mai 2015

 

A MON AMI

Tu gis dans ma mémoire, comme dans cette poussière éternelle,

Entre les Huguette, Claudine, Béatrice, Junon, Eliane et Isabelle,

Points d’appui de Diên Biên Phu au coeur du pays thaï.

Dans l’allée bordée par la Nam-Youn et la grouillante RP 41.

Peu d’années auparavant, la promo 16 nous avait réunis.

Toi déjà calme et serein, et ma pomme encore jeune galopin.

Puis, trois ans après, ce cher macaron tant convoité affermi,

 

Le 24 mars 1954, vers 15 h 15, dans cette cuvette de preux

Le hasard capricieux me fit assister à ton tout dernier adieu.

 

Le temps était beau, réduite la visibilité par brume sèche.

Soudain, là devant moi, le Delta Whisky au nez bleu roi,

Bascula sur son aile droite en feu, toi à son bord, flammèche.

Double ironie du sort. Déjà Béarnais dans l’esprit et le coeur,

L’espace d’un éclair, je vis, le Tonkin recevoir dans ses flancs

Une partie détachée, meurtrie et mourante du Groupe Béarn.

 

Province sublime où, bien longtemps après toi, je reposerai,

Sous les regards de femmes toutes aussi divines : Marie-Blanque,

Marguerite de Béarn, de Navarre, Isabelle II et Jeanne d’Albret.

 

Lamentable, désastreux, homicide, que certain ministre si flexible,

Avec pleins pouvoirs de son Président, n’ait voulu tenir compte,

Pour quelles raisons ?… Des propositions si éclairées, si habiles

Des trois chefs d’Etat-Major, d’évacuer Mau* en février la cuvette.

 

Tu serais encore vivant mon ami, avec toi des milliers d’autres.

C’était du temps où la France, françait, où elle était toute autre.

 

Les bons souvenirs durent longtemps, Les mauvais plus encore.

Jacques CARLON G.T. 2/62 Franche-Comté.

 bearn_10

 

 

Laisser un commentaire

 

Christ Gloire des Nations |
Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...